Imerys

Imerys

Depuis 1880, le groupe IMERYS est spécialisé dans l’extraction et la transformation de minéraux. Leader mondial coté à Euronext, le groupe fait rayonner le savoir-faire Français dans près de 50 pays. Jean-Luc Amagat est DSI au sein d’Imerys depuis l’acquisition de Kerneos par le groupe. IMERYS fait appel à Neoditel pour optimiser ses coûts de télécommunications et de roaming,  afin de soutenir l’ampleur de ses activités.

Quel était le souci qui vous a fait vous intéresser à Webbing ?

Le groupe Imerys est ancré commercialement et managérialement à l’international, partout dans le monde et surtout hors Europe. Cela induit forcément des chocs de facturation imprévisibles du point de vue non seulement de l’IT, mais également du point de vu de l’utilisateur : celui-ci n’a ni la patience, ni le temps, ni l’habitude de contrôler ses coûts de roaming, qui sont habituellement de toute façon pris en charge par l’entreprise. L’utilisateur n’attache donc pas la même attention que l’organisation à cet aspect.

Cette situation a pour conséquence de bloquer la visibilité de la part du contrôle central, et de nécessiter une communication interne appuyée pour limiter les coûts. Trouver une solution externe est donc apparu comme nécessaire, pour contourner notre manque de ressources dédiées à cette problématique.

 

 

Comment s’est déroulée la mise en place de ces solutions dans votre entreprise ?

Cela faisait déjà un an que nous travaillions avec Neoditel avant d’implémenter Webbing dans notre système, avant même que le galet Webbing ne soit dévoilé au grand public.

Nous étions alors en recherche d’une solution similaire, mais les autres entreprises sur le marché n’étaient pas adaptées à nos besoins : les offres proposées étaient trop complexes et trop chronophages en terme de gestion et de filtrage des données.

Quand Neoditel nous a parlé de sa dernière innovation, le galet Webbing, qui allait être distribué en France en standalone, cela a été la révélation : enfin une solution simple, totalement externe, qui ne nécessitait de nous que de fournir les bonnes informations aux bonnes personnes. Neoditel prend à sa charge la facturation, et nous fournissent la facture complète ainsi que la matrice de répartition par centre de coûts.

Le fait de pouvoir intégrer les coûts Webbing dans notre tableau de bord de consommation de la mobilité pour les forces d’Imerys permet à l’utilisateur et à l’organisation de voir l’entièreté de l’iceberg, en un mot : transparence.

Notre première interaction avec les galets Webbing s’est faite à l’occasion d’un séminaire commercial en Chine. Les coûts de facturation explosent rapidement lorsque 120 personnes communiquent d’aussi loin de la métropole. Neoditel nous a donc envoyé 20 galets test à cette occasion, et a réussi à assurer l’encaissement, l’approvisionnement, la distribution et le retour en un rien de temps, nous évitant par là même un choc de facturation. Nous avons largement étendu l’usage des galets à l’issue de cet événement.

Désormais et en terme de suivi, a lieu tous les 3 mois un comité de pilotage stratégique avec Neoditel, dans lequel nous discutons des évolutions du marché. Un autre avantage de Neoditel repose aussi sur sa veille permanente : c’est à la suite d’un Mobile World Congress à Barcelone qu’est née l’idée de développer Webbing par exemple.

Quel bénéfice principal retirez-vous de Webbing ?

«

Sur une force d’une soixantaine de galets et sur l’espace d’un an et demi, Webbing nous a déjà permis d’économiser près de 300 000 euros. Mon souhait est d’en commander davantage pour multiplier ces économies.

 

Comment se passe votre relation avec Neoditel au sujet des produits Webbing ?

Notre relation est sincèrement très bonne, construite sur des bases d’honnêteté, de transparence et de réactivité.

»

Pour finir, 3 mots pour résumer votre collaboration avec Neoditel?

Une collaboration simple, fiable et aimable.